A l’occasion de la BlizzCon 2018, une démo de WoW Classic sera laissée en libre accès aux joueurs détenteurs d’un billet pour l’événement annuel de Blizzard. Entre le 02 novembre, à 21h, et le 08 novembre à 19h, nous pourrons replonger temporairement dans l’ancienne version de World of Warcraft. Pourquoi un tel retour aux sources ? La réhabilitation de WoW Classic va-t-elle être un bide ?

 

WoW Classic : l’origine de la démarche

Il y a quelques années, Blizzard a pris la décision de fermer le serveur privé – illégal – Nostalrius qui proposait aux amateurs de World of Warcraft de revivre l’expérience original du contenu de la mise à jour 1.2.

Cette fermeture avait provoqué un torrent de réactions au sein de la communauté. Celle-ci réclamait à tord et à travers le retour de cette version sur les serveurs officiels depuis plusieurs années.

Souhaitant convenir aux exigences de sa large communauté, Blizzard a accepté de relancer WoW Classic. En coopération avec l’équipe de l’ex-Nostalrius, la firme a annoncé l’arrivée de nouveaux serveurs WoW en version original.

L’initiative a beaucoup fait parler et nous même au LAG avons apprécié que Blizzard prenne en compte l’avis de ses joueurs.

 

Une initiative prête à faire un bide ?

Certains au labo ont commencé le MMORPG avec le World of Warcraft d’antan. Cette version du jeu, aujourd’hui décrite comme mythique, c’était quand même une bonne purge. Difficulté, farming à outrance, pas d’outils pour aider aux quêtes, pas de recherches de groupes, moins de bonus, monture difficile à obtenir, classes difficiles à maitriser parfaitement…

Toutes ces choses aujourd’hui offertes sur un plateau par les MMO à n’importe quel joueur étaient absentes, et seront absentes de WoW Classic. Il faut bien comprendre qu’à cette époque le public ciblé était plus mature et était habitué à cette ambiance. Il est très facile de rendre un jeu abordable en baissant sa difficulté… et aujourd’hui, Blizzard va tenter le pari inverse.

Peut-on s’attendre à un flop ? C’est la question. Nous voyons assez mal les joueurs d’aujourd’hui retourner à une situation leur demandant un farming intense et de la patience. C’est bien ce mot qui va fâcher. La patience, car il en fallait dès les premiers niveaux sur WoW Classic.

Le moindre busard spawn un peu trop près de ses petits copains pouvaient faire wipe un farming en pleine session de leveling. On ne vous parle pas des heures nécessaire pour avoir un stuff décent ou des centaines de wipe à 40 sur des boss pour la plupart extrêmement difficiles et punitifs.

Pour ma part mon expérience la plus désagréable – et la plus salée – reste cette saleté de quête au nord de Brill demandant de tuer Oeil-de-Verre. Un gnoll relativement puissant d’apparence seul dans une maison mais … en fait entouré de 2 ou 3 autres pnj. Un enfer en solo. Difficile même à 3.

Bref, c’est ça, WoW Classic.

 

Un pari audacieux

Quoi qu’on en dise Blizzard n’est pas le genre de compagnie qui lance un produit sur le marché pour faire beau. Chacun de leurs lancements est l’occasion de faire un succès supplémentaire, ils apprécient donner du bon à la communauté. Du bon payant – on sait – mais du bon quand même !

WoW Classic, pour nous, c’est un vrai pari de la part du studio. Personne n’a encore ressorti une version “obsolète” et plus difficile d’un MMO déjà existant. Il n’y a que deux dénouements possible à une telle prise de risque.

Soit on assiste, envers et contre tout, à un engouement renoué pour le MMORPG à l’ancienne sans artifices et avec la difficulté qui va avec.

Soit on sera témoin du premier grand fail de Blizzard passé les premières semaines avec un ragequit de tous les adeptes de WoW Classic. Car soyons honnête, en dehors des vieux de la vieille nostalgique, il n’y a pas grand monde capable de supporter la rigueur exigée par cette version.

En tout cas, au LAG, on y jouera évidemment et on vous fera nos retours. On a beau savoir que ça va être insane et difficile … on ne peut pas s’empêcher de se dire que ça nous fera un retour chaleureux en adolescence. Quelque part, on a hâte, comme tout le monde !

 

Earlock

On te réserve ta place !

Tu as envie d’entrer dans notre Labo avant tout le monde ?
Le concept t’intéresse et tu veux faire parti de nos beta-testeurs ?
Tu veux nous aider à améliorer notre projet ?

Contacte-nous et on se souviendra de toi quand la v1 du site sera prête. Pour une fois, ce sera agréable d’être un lagger.

Jusque-là, GL HF !