Le 20 octobre 2018, Worlds 2018, la team coréenne KT Rolster s’inclinait devant InvGaming. Le 21 octobre c’était au tour d’Afreeca Freecs de rendre l’âme face à Cloud9. Une question se pose au LAG : la Corée est-elle toujours au top niveau ?

On peut se poser la question en voyant ces Worlds 2018, des demi-finales sans la Corée – really dude ? – ça reste un événement exceptionnel dans l’e-sport. Les invincibles coréens – si si je t’assure – sont-ils en passe d’être remplacé par les équipes américaines ou européennes ? Ce pays de champion est-il sur le déclin ? Au LAG, on ne pense pas que la réponse puisse être “oui” ou “non”. Il faut nuancer le propos – comme d’habitude – afin de bien comprendre ce qu’il se passe.

Il est vrai que les Worlds 2018 de League of Legends confirment la difficulté coréenne à s’imposer ces dernières années sur le célèbre MOBA de Riot. Pour autant, on peut aussi mettre en avant le fait que les équipes européennes / américaines n’ont jamais été aussi nombreuses. C’est un détail à prendre en compte.

La Corée, c’est quand même là-bas que l’e-sport a pris son envol par le passé. A une époque où, en France, on expliquait aux parents que laisser leurs enfants jouer aux jeux vidéos en ferait des tueurs en série … ils retransmettaient les compétitions de Starcraft à la télévision.

La multiplication des compétiteurs venus nos contrées joue forcément sur le résultat final. La Corée reste un petit pays et même s’il elle peut se vanter d’avoir de grands joueurs, en terme de nombre, on est loin des potentiels européens. Au LAG, on ne croit pas que ces Worlds 2018 prouvent une baisse de régime chez la Corée mais uniquement la montée en puissance de nos propres joueurs.

Progressivement, nous rattrapons notre retard sur les coréens et c’est un fait. Notre nombre, nos investissements dans l’e-sport et notre intérêt grandissant pour cette discipline font émerger de grands gamers ici en Europe ou aux USA. Nous allons devoir nous habituer à des compétitions où nos joueurs combattront à armes égales avec nos amis de Corée.

Les compétiteurs coréens ont encore de beaux jours devant eux, rassurez-vous. Lorsque vous connaissez leur potentiel d’adaptation, leur force de travail et leur acharnement, au LAG, on ne pense pas qu’ils vont nous laisser si facilement gagner année après année. Doit-on rappeler qu’ils dominent encore la scène de nombreux jeux ?

Pour conclure cet article sur les Worlds 2018 et la défaite des coréens, nous dirons ceci.

Nos compétiteurs sont de plus en plus forts et rivaliseront bientôt à égal avec les coréens d’aujourd’hui. Cependant, nous pensons que la Corée continuera à nous mettre des bâtons dans les roues et continuera à prendre le lead lors des grandes compétitions.

La défaite de KT Rolster et d’Afreeca Freecs doit plutôt être interprêté comme un espoir de compétitions équitables avec la Corée plutôt que comme une perte de vitesse de celle-ci.

 

Earlock

On te réserve ta place !

Tu as envie d’entrer dans notre Labo avant tout le monde ?
Le concept t’intéresse et tu veux faire parti de nos beta-testeurs ?
Tu veux nous aider à améliorer notre projet ?

Contacte-nous et on se souviendra de toi quand la v1 du site sera prête. Pour une fois, ce sera agréable d’être un lagger.

Jusque-là, GL HF !