Conseil esport

Tuto : proposer un partenariat

Pour avancer, les équipes esports ont souvent recours à la recherche de partenaires mais comment proposer un partenariat ? Certainement pas en harcelant les entreprises sur twitter ou par email comme nous en parlions dans nos cinq erreurs de débutants à ne pas faire ! Pour vous aider à bien préparer vos demandes de partenariat, The LAG vous donne quelques clés de réflexion.

Point n°1 : de quoi avez-vous besoin et que pouvez-vous offrir ?

C’est la première question à vous poser afin de bien demander un partenariat. De quoi avez-vous besoin, fondamentalement ? A partir de là, dressez une première liste. Écartez les éléments extravagants comme : “PC dernière génération” / “plein d’argent” / “plein de visibilité” pour ne garder que le réalisable. N’oubliez pas que vos éventuels partenaires vous donneront gratuitement – ou presque – un service payant. Si vous en attendez trop, personne ne vous répondra !

Parallèlement à la liste des besoins, établissez la liste de vos offres. Que possède votre équipe et que pouvez-vous offrir ? Il vous faudra des garanties pour demander un partenariat. Effectivement, c’est ici que vous allez vous rendre compte que vous n’avez pas grand chose. Soyons clair : vous ne pouvez créer une guilde le lundi et commencer à penser partenaire le jeudi. Il vous faudra un peu de bouteille avant d’y penser, désolé !

Point n°2 : la recherche de candidat au partenariat

La réussite d’un partenariat repose, en grande partie, sur la recherche des entreprises / associations auxquelles vous allez vous associer. Proposer un partenariat ce n’est pas une chose aléatoire et je le répète : spammer toutes les boîtes esports ne vous apportera rien. Pour bien choisir vos éventuels candidats au partenariat, pensez d’abord à vos réciprocités.

Un bon candidat au partenariat sera une structure : pouvant vous fournir ce dont vous avez besoin, pouvant accepter votre offre et se trouvant dans un stade de développement égal ou presque au vôtre. Si vous proposez de la visibilité à une entreprise déjà soutenue par Vitality … il y a peu de chance qu’ils vous prennent au sérieux. Rapprochez-vous des entités qui vous ressemble : oubliez les gros piliers du monde esport, ils n’ont pas besoin de vous.

Avec ces éléments en tête, créez votre liste de candidats et notez les éléments dont vous disposez pour les contacter (email, téléphone, discord, etc).

Point n°3 : le dossier de partenariat

Vous savez ce dont vous avez besoin, vous savez ce que vous pouvez offrir et vous savez qui contacter. Superbe ! Maintenant, il faut s’attaquer à comment proposer le partenariat de façon concrète. Il n’y a pas 36 solutions : vous devez créer un dossier de partenariat. Qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’un document complet qui va compiler tous les éléments dont nous avons parlé plus haut sous format PDF. C’est ce que vous allez joindre à votre email de prospection, il est fondamental si vous voulez décrocher un partenariat.

Que met-on dans un dossier de partenariat ? Voici quelques éléments non-exhaustifs.

Présentation de l’équipe : prouvez le sérieux de votre structure à travers la présentation de son projet, de ses activités esports, de son ancienneté et de tous les éléments qui composent votre structure. Pensez à mettre des chiffres ! Votre nombre de followers, votre palmarès, etc.

Votre projet : entrez plus en détails vers la vision à moyen terme / long terme de votre équipe. Nous vous conseillons de joindre un planning détaillé de vos différentes prévisions. Plus il y aura de concret et plus votre prospect aura de chance d’y adhérer.

Votre demande : indiquez à votre prospect ce que vous attendez de lui et justifiez chacune de vos demandes ! Vous devez montrer en quoi son activité pourrait pour aider et en quoi elle vous est indispensable.

Votre offre : indiquez vos contreparties et montrez en quoi elles représentent un intérêt pour votre éventuel partenaire.

A ces parties indispensables peuvent être rajoutés des éléments financiers (si vous en avez), un tableau de vos rosters ou vos prévisions concernant les mois à venir en terme de compétitions. Tout ce qui peut augmenter votre crédibilité est bon à prendre !

Point n°4 : proposer un partenariat

Vous avez tout vos éléments et il est désormais temps de proposer un partenariat de façon concrète à vos différents candidats. Privilégiez une approche par email puis une relance sur les réseaux sociaux si vous êtes face à une structure qui donne peu d’accès en dehors de ses contacts généraux. N’hésitez pas à prendre contact avec des responsables si vous en avez l’occasion pour accélérer les choses.

Pensez à rédiger un message personnalisé et ne vous contentez de “coucou on veut un partenariat” suivi de votre PDF. Non ! Rédigez quelque chose de stylisé, qui donne envie de lire et de poursuivre. Présentez-vous succinctement, dites en quoi la structure vous intéresse, indiquez que votre dossier récapitule votre offre de partenariat et tenez-vous à la disposition du prospect pour la suite.

Une fois fait : attendez ! Les partenariats sont des choses complexes qui peuvent prendre plusieurs mois à être négocié alors ne pensez pas obtenir ce que vous désirez tout de suite. La patience est votre meilleure amie dans ces cas-là.

Point n°5: derniers conseils

Pour proposer un partenariat de façon efficace, voici quelques derniers conseils aux équipes esports qui voudraient s’y risquer.

L’orthographe de vos emails et de votre dossier doit être irréprochable. Faire des fautes sur le vif, ça arrive et on sait de quoi on parle chez The LAG. Mais vous ne pouvez pas vous permettre d’en laisser passer une seule sur votre document le plus important !

Le design du dossier de partenariat doit, lui aussi, être attirant. On ne vous demande pas une oeuvre d’art ! Pensez seulement à ajouter un fond, des couleurs et des pictogrammes qui respectent la charte graphique de votre logo / de votre équipe. Ce dossier doit vous ressembler.

Trop est l’ennemi de bien. Inutile de faire du blabla pour remplir des pages, allez au but de façon précise et justifiez-vous. Au-delà de ça, inutile de faire du zèle. Un dossier de partenariat, ce n’est pas un roman.

Vos prospects sont humains ! Les relances sont une chose, le harcèlement en est une autre. Laissez-leur le temps de répondre et acceptez d’être, parfois, zappé par votre candidat au partenariat. Ça nous arrive mais ce n’est pas une raison pour aller lui parler de façon outrancière.

Vous n’êtes pas le centre de la Terre. Oui, vous êtes une équipe esport et ils sont des centaines comme vous. Prenez un peu de recul lors de vos négociations, ne vous surestimez pas mais ne vous dévaluez pas pour autant.

Vous êtes-là pour faire un partenariat gagnant-gagnant ! N’oubliez jamais que vous négociez la gratuité d’un service payant offert par des professionnels, veillez à fournir des contreparties qui compensent la perte financière engendrée par ce partenariat.

Nous en avons terminé ! Vous êtes désormais prêt à créer vos dossiers et à envoyer de vrais demandes de partenariat. Alors qu’on ne vous reprenne plus à nous démarcher compulsivement sur Twitter pour nous demander de financer / prêter des choses à votre équipe Fortnite, d’accord ? En plus, notre formule de base est gratuite chez The LAG … !

Pour inscrire votre équipe c’est ici et pour rejoindre notre discord, c’est là.

Retrouvez-nous aussi sur Twitter, Facebook et Twitch.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + 15 =