On le sait bien, les jeux de smartphones prennent de plus en plus de place dans le gaming. La Blizzcon 2018 et l’arrivée de Diablo Immortal ne font que confirmer cette tendance. The LAG s’est intéressé à ce nouveau support qui commence même à attirer des équipes e-sport.

 

Le mobile : plateforme de jeux préféré des femmes

D’une façon générale, les femmes – qui représentent 47% des gamers on le rappelle – semblent plus attirées par les jeux disponibles sur mobile que sur les autres supports. Par ailleurs, elles consomment 79% plus de service intra-application en lien avec les jeux mobiles que leurs homologues masculins.

Cette arrivée en force de la gente féminine a débloqué un tout nouveau marché pour les éditeurs qui déploient à l’heure actuelle un certain nombre de contenus destinés à attirer ce public moins représentés sur les jeux PC ou consoles.

 

Le PC débarque sur mobile (no fake)

Oui, les jeux PC débarquent petit à petit sur mobile afin de ne pas manquer le créneau. On ne compte déjà plus le nombre de MOBA simili-LoL que l’on retrouve sur mobile… c’est tout simplement ahurissant. Même les pubs sont, parfois, totalement plagiées sur le style de Riot. C’est aberrant.

Depuis peu, PUBG a débarqué sur mobile pour notre plus grand plaisir et visiblement, ça a l’air de plutôt marcher, ce qui a conduit Fortnite à suivre l’exemple. Il faut bien comprendre que ces jeux sont jouables en ligne de la même façon que sur ordinateur avec autant de stabilité mais un écran plus petit.

Plus besoin de votre ordinateur, un petit tour sur l’appli et vous voilà au coeur de l’action. Notez également que PUBG est gratuit sur mobile et qu’il se rémunère via des achats inapp. Cette nouvelle vague de jeux mobiles attire également d’autres acteurs, notamment ceux du e-sport.

 

L’e-sport sur smartphone ? C’est possible ! (avec la carte Kiwi)

Non non, vous ne rêvez pas, l’e-sport se décline sur mobile. L’exemple le plus parlant est Clash Royal qui se paye le luxe d’avoir des teams e-sport et même des compétitions rien que pour lui. Dans cette veine, PUBG et Fornite dont on vous parlait plus haut ont aussi leur lot de pro gamer sur smartphone.

Autre bonne nouvelle, quoi qu’un peu étrange, Angry Birds se lance aussi dans l’e-sport avec une nouvelle application nommée Agry Birds Champions. Chouette ! Devenons tous des lanceurs d’oiseaux professionnels ! Plus sérieusement, l’idée de cette application est purement compétitive et le principe serait de payer pour participer à l’un des tournois et, si vous ressortez vainqueur de la compétition, vous gagnez une petite récompense.

Vous pourrez aussi participer à des compétitions gratuites mais vous ne pourrez pas gagner d’argent en retour. Bon il s’agit, pour l’instant, plus d’amusement que de véritables compétitions de renommée internationale mais qui dit que l’application n’évoluera pas d’ici peu ? On est à l’abri de rien, tout va tellement vite.

 

Le mobile, une plateforme à part entière ?

Avec les projets de Cloud et les jeux dématérialisés – on en parle dans un autre article le smartphone pourrait bien devenir l’un des supports les plus utilisé pour jouer. C’est pratique, petit, léger et c’est presque devenu une extension de notre bras au fil des années.

Si le Cloud permet d’injecter la puissance d’une bête de compétition sur un petit smartphone, il se peut que le mobile devienne rapidement l’un des supports clés du gaming de demain. C’est déjà un peu le cas pour les femmes et une majorité des gamers casual.

Mais peut-on espérer le voir devenir LA référence ? Non, il y a encore un peu de marge. Le smartphone n’offre pour l’instant aucun moyen d’égaler la rapidité et la fluidité que l’on retrouve dans une manette ou un clavier/souris. Les compétitions internationales demeurent majoritairement dominées par ces supports.

Dans tous les cas, le mobile, il faut le garder à l’œil car de belles innovations sont sûrement dans les tuyaux au moment où je vous écris.

Have fun friends et à la prochaine fois !

Lya Quinn

On te réserve ta place !

Tu as envie d’entrer dans notre Labo avant tout le monde ?
Le concept t’intéresse et tu veux faire parti de nos beta-testeurs ?
Tu veux nous aider à améliorer notre projet ?

Contacte-nous et on se souviendra de toi quand la v1 du site sera prête. Pour une fois, ce sera agréable d’être un lagger.

Jusque-là, GL HF !