Actualité

L’esport aux Jeux Olympique

Une étude menée par l’Agence Française du Jeu Vidéo et publié ce 25 mars 2019 dresse une statistique intéressante : 38% des français seraient favorables à l’introduction du esport aux Jeux Olympiques. Si ce chiffre ne paraît si extraordinaire, il dénote cependant un fort attachement des francophones aux jeux vidéos. Un amour réciproque qui va en grandissant.

L’esport : un marché juteux

Plus besoin de vous le dire, l’esport, c’est un marché colossal de plusieurs milliards de dollars avec une croissance moyenne d’environ 27% à 30% tous les ans depuis 2015. Un poids lourd en développement que beaucoup considèrent comme LE moyen de demain pour parler aux jeunes internautes. Considéré il y a encore quelques années comme une déviance pour adolescents importés de Corée, l’esport commence à obtenir l’aval des foules et des investisseurs.

Un public français pro-esport

1507297614-7120-card

Avec 38% d’avis favorables à l’introduction du esport aux JO, les français suivent la droite lignée des pays européens où l’esport devient une discipline à part entière : Allemagne (35%) et Angleterre (31%) en tête de liste. Il faut bien admettre que ces dernières années, la scène esportive a connu de grosses évolutions. Équipes de plus en plus professionnelles, compétitions de plus en plus denses et communication de plus en plus expansive.

L’esport en France c’est surtout 70% du public admettant connaître le terme et 50% d’entre eux déclarant avoir déjà assisté à une compétition. Un public francophone leader en Europe devant ses compagnons allemands et anglais.

Des joueurs encore absents

Malgré ces excellentes statistiques, seul 11% des joueurs français déclarent avoir déjà joué une compétition esport au cours de leur carrière de gamers. On rappellera que plus de 60% de nos compatriotes affirment jouer aux jeux vidéos… on a encore du boulot les gars ! Il n’y a pas de quoi désespérer ceci dit, toutes les courbes sont à la hausse et la scène esportive française tend à s’agrandir et c’est bien pour encourager les équipes comme les joueurs que dans notre petit coin on est en train de préparer The LAG !

Des initiatives et des idées, en France, on en manque pas. Alors continuons à faire grandir l’esport francophone et allons décrocher notre droit à l’olympisme !