L’univers du gaming ne se limite pas à l’e-sport, c’est une culture à part entière et elle est bien plus vaste qu’on ne pourrait l’imaginer. Les récits des épopées fantastiques contés par les jeux font, eux aussi, vibrer des millions de joueurs et ils participent activement à la création de la mythologie qui entoure les meilleurs licences..
Pour vous l’illustrer, The LAG a eu la chance d’interviewé Yunatahel, conteur d’histoires autour de World of Warcraft.

Bonjour Yunatahel, et merci d’avoir accepté notre invitation.

Salut The LAG, il n’y a pas de quoi. Je n’ai pas l’habitude des interviews mais on va faire en sorte que tout se passe bien !

 

Pourquoi avoir choisi de raconter le lore de World of Warcraft sur Youtube ?

Il faut savoir que je suis un grand passionné de ce jeu, j’y joue depuis ses débuts. Au départ, je n’apportais pas vraiment d’intérêt au background de WoW puis petit à petit je me suis mis à lire les quêtes et à m’intéresser.

Au final, j’ai été pris dans cet univers extrêmement riche et j’ai eu l’envie de le partager.

A l’époque, j’étais dans une guilde et j’ai commencé à faire de petits récits sur Teamspeak, ça fonctionnait plutôt bien. J’ai toujours aimé raconter des histoires, il faut le savoir.

L’idée de faire une chaîne Youtube est venue plus tard, j’ai eu envie d’enregistrer ce que je contais afin que n’importe qui puisse y revenir lorsque l’envie lui prenait.

Finalement, ma chaîne a pris vie et a grandi, aujourd’hui mon but c’est de rendre l’histoire de Warcraft accessible à tous.

 

Tu n’as pas pu passer à côté de Chronicles, les “saintes écritures” du lore de Blizzard. Les as-tu lu ?

Je possède les trois premiers volumes que j’ai lu, vous vous en doutez. J’espère qu’ils vont continuer à en éditer davantage, c’est un petit bijou en ce qui concerne les informations annexes à l’univers.

Je trouve ça chouette que Blizzard ait pris le temps de briser certains mystères et lever quelques voiles autour de son histoire.

Pourquoi avoir choisi Warcraft plutôt qu’un autre univers ?

Avant d’être sur WoW, j’ai eu une petite période DOFUS. Quand World of Warcraft est arrivé, je me suis immédiatement plongé dans l’univers et maintenant ça va faire 14 ans que je joue. D’année en année, ce MMORPG perdure et les raisons de cette longévité sont multiples.

Quoi qu’il en soit, les dragons, les sorts, le médieval fantasy … toutes ces choses qui font World of Warcraft, ça m’a attiré et je ne m’en lasse pas. Je vous l’ai dis, ce jeu possède un univers à part entière et j’aime m’y plonger.

Je n’arrive pas à m’investir pleinement dans d’autres licences, comme Diablo que j’aimerai explorer davantage, mon cœur appartient à WoW.

 

Certains ont connu World of Warcraft après la série de STR Warcraft, c’était ton cas ?

Non, j’ai fait le chemin inverse. J’ai d’abord découvert World of Warcraft et mon intérêt pour l’histoire m’a fait retourner en arrière pour jouer à Warcraft 3, etc. C’est le lore du jeu qui m’a amené à me pencher sur les licences précédentes.

 

Sam Vostok, de Millenium, a aussi une émission consacrée au lore de Warcraft, qu’en penses-tu ?

Sans mentir, je n’ai pas eu le temps de me pencher sur sa chaîne et je n’ai pas eu l’occasion de lui parler personnellement plus que ça. Je sais qu’il produit un contenu de qualité et je serai ravi de pouvoir échanger avec lui un de ces jours.

Au-delà de ça, nos deux chaînes ont des concepts et des publics différents. Sam Vostok fait des vidéos plutôt longues et denses, il présente le lore dans toute sa globalité et ça donne des formats vidéos de plusieurs heures.

De mon côté, je fais de la vidéo courte. J’offre aux amateurs une prévisualisation de l’histoire de WoW. Mon format est moins dense pour permettre à tout un chacun de découvrir en bref un point clé du lore. Je pense que mon travail se concentre sur une forme d’ouverture de l’histoire aux néophytes, il ne tient qu’à eux d’aller se renseigner plus en profondeur sur le background de jeu suite au visionnage de mon contenu.

Nos deux chaînes sont très différentes mais je pense sincèrement qu’un amateur d’histoire peut regarder les deux sans aucun problème et y trouver son compte.

As-tu un personnage favori dans l’univers Warcraft ?

Je dirai que j’en ai deux, pour être honnête.

Il y a déjà Arthas dans sa période humaine, j’ai beaucoup aimé son histoire et son développement psychologique jusqu’à sa chute inéluctable. Il possède un background tragique mais vraiment intéressant.

J’oserai dire que c’est l’un des personnages les plus complets de l’univers Warcraft. Blizzard a pris le temps de le développer dans deux jeux de stratégie Reign of Chaos puis Frozen Throne pour enfin le faire intervenir encore une fois dans WoW afin de conclure sa formidable épopée.

Ensuite, il y a Lor’themar Theron. Il est moins connu des joueurs car le personnage est peu mis en valeur dans WoW mais je vous assure qu’en profondeur, il possède un background très intéressant.

En plus de ça, la refonte de son skin au patch 8.1 est tout bonnement extraordinaire ! On lui a redonné un côté très badass qui nous avait été décrit dans les livres et en jeu mais que l’on avait jamais vraiment pu imaginer faute d’un modèle de personnage adapté.

Certains passionnés de l’univers Warcraft estime que l’histoire a perdu en qualité au fil des années, qu’en penses-tu ?

Je pense qu’il faut vivre avec son temps. Je suis très nostalgique, certains changements dans l’histoire ne me plaisent pas c’est un fait et j’aurai peut-être préféré que certaines choses soient amenées autrement.

Maintenant, je ne regrette pas ce qu’il s’est passé. Si nous étions restés sur une trame semblable à celle de WoW Vanilla, par exemple, nous n’aurions jamais pu aller sur Argus et vivre la fin de la Légion Ardente qui est un événement majeur. L’histoire a évolué et son évolution a débloqué tout un tas de possibilités vraiment intéressantes.

Je comprends les passionnés qui se plaignent. L’époque Warcraft 3 jusqu’à l’époque Wrath of the Lich King – qui est considérée par beaucoup la meilleure des extensions d’un point de vue scénaristique – c’était une sorte de continuité dans un univers qui était égal à lui-même. Blizzard a fait évoluer les choses dans une direction que tout le monde ne peut pas aimer, c’est impossible de contenter chaque puriste.

Je pense que Warlords of Draenor a perdu pas mal de joueurs avec ses histoires de bonds temporels, d’anciens héros qui reviennent. Je dois avouer que, même moi, j’ai été un peu déboussolé par ce qu’ils ont fait à ce moment-là.

De mon point de vue, Battle for Azeroth ramène un lore cohérent, avec une histoire qui tient et une trame viable.

En définitive, je pense qu’il faut savoir vivre avec son époque.

 

As-tu fait du rôleplay ? Il paraît que chaque passionné de l’histoire Warcraft passe par là.

J’ai fait du rôleplay strict, oui, mais je n’en fais plus aujourd’hui.

Ce fut une expérience enrichissante, déjà parce qu’il fallait bien connaître l’histoire pour incarner son personnage de façon cohérente. D’un certain point de vue, c’était contraignant mais ça obligeait les gens à s’intéresser à l’univers dans lequel ils s’inscrivaient. J’ai dû pratiquer le Rp pendant un ou deux ans.

C’est quelque chose à vivre, je pense. On monte sur son cheval, on galope, on descend… on doit expliquer chaque action via des emotes. Le style de jeu est plus lent mais aussi plus détaillé. C’est une façon d’appréhender WoW très différente de ce qu’on voit habituellement.

J’ai bien aimé tester le rôleplay mais ce n’est plus dans mes cordes aujourd’hui.

Un peu d’actualité : parlons de la polémique Sylvanas. Un grand nombre de hordeux pensent que Blizzard est en train de nous préparer une Garrosh 2.0 qu’en penses-tu ?

C’est le moment de la question piège, c’est ça ? Haha !

Pour le moment, je ne crois pas que Sylvanas soit une nouvelle Garrosh, les deux personnages sont très différents dans leurs façons de fonctionner et dans leurs motivations.

On a la sensation qu’elle fait des choses horribles dans l’intérêt de la Horde, prête à tout sacrifier pour sa survie, là où Garrosh voulait la suprématie d’une race hordeuse sur les autres.

Sylvanas est difficile à cerner, elle est pleine de mystères. On pense la connaître mais ses motivations profondes sont assez flous, elle se rapproche un peu plus d’un Arthas pour moi.

En tant que passionné, j’aime les choses concrètes et à l’heure actuelle on reste sur de la théorie concernant Sylvanas.

Je pense qu’on doit attendre de voir pour juger, elle peut emprunter bien des chemins. Peut-être va-t-elle se rattraper via une rédemption quelconque ? C’est mon avis personnel. Elle peut tout aussi bien devenir aussi maléfique que Garrosh ou bêtement céder son leadership car elle n’en voulait pas à la base, rappelons-le.

 

Quel personnage joues-tu dans World of Warcraft ?

Mon coeur est à l’Alliance. Je joue donc un humain paladin, j’apprécie énormément le background lié à la Lumière, son utilisation, etc.

En revanche, je suis uniquement tank ou soigneur … jamais je ne ferai un dps, j’ai horreur de ça. Peut-être que c’est mon côté altruiste qui ressort ? Haha !

Pour Battle for Azeroth, j’ai dû faire un personnage côté Horde pour avoir leur partie de l’histoire. J’ai donc fait un elfe de sang étant un fan de Lor’themar comme je vous l’ai dis plus haut.

 

Une dernière question. Certains prétendent que World of Warcraft arrive sur sa fin et qu’il nous reste, maximum, une à deux extensions à vivre. Qu’en penses-tu ?

WoW a l’avantage d’avoir une énorme communauté, et une communauté active en plus de ça. Je pense qu’il est trop tôt pour parler de la fin de World of Warcraft même si nous avons l’impression que les menaces qui planent sur Azeroth sont désormais extrêmement réduites.

Nous avons combattu la Légion Ardente depuis Warcraft 3, nous l’avons croisé à Burning Crusade pour ne la détruire qu’à l’extension Legion. Si Blizzard parvient à nous faire languir aussi longtemps pour la vaincre, rien ne les empêche de le faire pour le Vide.

En terme de menaces, nous devons nous occuper d’Azshara, des Dieux Très Anciens et enfin des Seigneurs du Vide. Mais il y a encore beaucoup à raconter autour de ces adversaires. Je crois qu’on peut encore étendre l’univers.

WoW a 14 ans aujourd’hui et tant que la communauté sera là, je pense que Blizzard continuera. Personnellement, je crois que nous avons encore une bonne dizaine d’années devant nous avant que ce jeu ne s’éteigne.

 

Un grand merci à Yunatahel pour avoir pris de son temps afin de répondre à nos questions. Retrouvez ces histoires sur sa chaîne Youtube et n’hésitez pas à le suivre sur Twitter pour découvrir toujours plus de contenu autour de World of Warcraft !

Propos recueillis par Earlock

On te réserve ta place !

Tu as envie d’entrer dans notre Labo avant tout le monde ?
Le concept t’intéresse et tu veux faire parti de nos beta-testeurs ?
Tu veux nous aider à améliorer notre projet ?

Contacte-nous et on se souviendra de toi quand la v1 du site sera prête. Pour une fois, ce sera agréable d’être un lagger.

Jusque-là, GL HF !